Le Foyer St-Vincent Enfants est un internat qui accueille seize enfants âgés de 4 à 13 ans, garçons et filles, qui ne présentent pas de déficiences intellectuelles, qui soient scolarisables et qui peuvent s’inscrire dans une dynamique de groupe. Le suivi des enfants requiert obligatoirement un travail de soutien à la parentalité.

L’institution n’est pas adaptée à accueillir des enfants à mobilité réduite.

Le  Foyer dispose d’une belle maison campagnarde située à Chevrens, sur la commune d’Anières. Les enfants fréquentent les écoles publiques de la commune pour certains et les classes spécialisées ou les centres de jour de l’Office Médico-Pédagogique (OMP).

L’action éducative menée dans le cadre du Foyer St-Vincent Enfants repose sur des valeurs conformes aux droits de l’enfant. Elles se déclinent ainsi :

  Se respecter soi-même et respecter les autres

  Croître et grandir en harmonie

  Développer son autonomie, sa responsabilité, sa socialisation

  Prendre soin de son corps et de son espace de vie

  Contribuer à son évolution psychique et physique

L’action éducative proposée partira du parcours de vie singulier de l’enfant, pour l’amener avec l’ensemble des partenaires avec qui nous collaborons, d’un état de dépendance à un développement harmonieux. Elle vise donc à développer les aptitudes de l’enfant, à faire émerger ses capacités afin de lui permettre d’acquérir les moyens nécessaires pour faire face à la réalité de sa vie.

L’institution collabore de manière rapprochée avec les services placeurs (SPMi, OMP), l’école et les familles, dans le but de favoriser dans la mesure du possible un retour de l’enfant au sein de sa famille.

Particularité de l’offre

L’équipe éducative privilégie le projet individualisé de chaque enfant en leur offrant un cadre de vie adapté. 

Dans le cadre de sa mission principale, le Foyer St-Vincent peut répondre à des demandes de placements particulières, limitées dans le temps et en nombre réduit, qui correspondent aux critères des prises en charge partielles. Ces types de prises en charge se limitent à deux situations par année.

Considérant le degré de difficulté de l’enfant et de sa famille, l’institution offre une prise en charge basée sur la co-référence (deux éducateurs de référence).